DOSSIERS SECRETS
(Marabout Chercheur)



Magazine Québec Science.

Avril 2004

Bob Morane, ingénieur aventurier
Grâce aux aventures de ce héros des années 1950,
une génération de francophones a pris goût à la science.

Note de l'éditeur: C'est avec un grand plaisir que j'ai accepté de répondre aux questions de Mélanie St-Hilaire, journaliste pour le magazine Québec Science afin de l'aider à rédiger ce reportage des plus intéressants sur notre héros.

Et c'est avec un plus grand plaisir encore que j'ai reçu sa permission afin de publier son article dans mon Dossier. En exclusivité et en version originale.

Mes remerciements les plus sincères à Mélanie !


" - N'avancez pas, Morane. Vous pourriez le regretter…

La main qui tenait la boîte grise se tendit légèrement.

- Oui, il s'agit bien d'un émetteur d'ondes courtes. Si je pousse sur ce bouton rouge, les charges de plastic accumulées au fond de cette cheminée d'aération sauteront, creusant une énorme brèche dans la base du barrage, qui s'effondrera ensuite lentement, tel un château de cartes sapé par-dessous… "

L'Homme à la dent d'or, infâme personnage, veut saboter le barrage électrique de Manic 5. C'est compter sans Bob Morane, héros français, et son ami Bill Ballantine, éponge à whisky écossais ! La fin de l'histoire ? Elle est consignée dans TERREUR À LA MANICOUAGAN, roman lancé en 1965 au siège social d'Hydro-Québec. L'auteur Henri Vernes l'a écrit après avoir lui-même visité Manic 5, à l'invitation du ministère des Richesses naturelles et de la Commission hydroélectrique du Québec. Un séjour exaltant pour ce journaliste recyclé en littérature jeunesse, féru de sciences et technologies.

Le 16 décembre dernier, l'écrivain belge fêtait les 50 ans de sa créature. Il n'a pas changé, ce bon vieux Bob : les mêmes cheveux noirs en brosse, la même dégaine de boy-scout macho. Héros de pacotille ? Littérature de gare ? Si on veut. " Chaque livre coûtait 65 cennes. On les trouvait à la pharmacie dans des "racks de broche" ", rigole Johnny Hart, un Montréalais de 49 ans qui tient un excellent site Internet sur le héros. N'empêche qu'au milieu des années 1960, Henri Vernes vendait plus de 100 000 exemplaires de chaque roman au Québec. Récemment, il évaluait en avoir écoulé " entre 40 et 60 millions " dans le monde !

Toute une génération de francophones a donc grandi avec Bob Morane. Et développé, à travers ses mille aventures, le goût des sciences. Car Bob, ingénieur diplômé de la Polytechnique, a beaucoup appris depuis sa première escapade dans LA VALLÉE INFERNALE (inspirée de loin par un article du National Geographic). Il a déjoué des vilains aussi démoniaques que l'Ombre Jaune et Miss Ylang-Ylang ; découvert des cités perdues ; voyagé dans le temps. Mais surtout, il s'est tenu au fait des découvertes de son époque, des antibiotiques au laser, des robots à l'énergie atomique…

" C'est en lisant Bob Morane que j'ai découvert plusieurs sciences ", confesse l'écrivain Jean-Jacques Pelletier, lui-même auteur d'un cycle romanesque, Les Gestionnaires de l'Apocalypse, intégrant des éléments scientifiques. " Mon premier contact avec l'archéologie a été le professeur Aristide Clairembart, spécialiste des civilisations anciennes (lire LE SECRET DES MAYAS). Et c'est grâce à l'Ombre Jaune, qui avait de faux organes, si j'ai découvert la cybernétique ! "

Fait cocasse, Henri Vernes doit sa carrière littéraire en partie à Bernard Heuvelmans, fondateur de la cryptozoologie (science cherchant à identifier les créatures inconnues). C'est par lui qu'il connut le directeur de la collection Marabout Junior. Ainsi, Charles Dewisme, journaliste, devint Henri Vernes, en l'honneur d'un certain Jules dont il admirait les romans de science-fiction…

Comme son célèbre " cousin ", Henri Vernes s'intéressait de près à la recherche. Pour s'inspirer, " il consultait Science et Vie ", raconte Jacques Dieu, un ami proche. " Et le directeur de Marabout lui transmettait de nombreux extraits de presse relatifs aux dernières découvertes scientifiques. " L'éditeur publiait même une capsule informative (Marabout Chercheur) à la fin de chaque roman. Les jeunes y grapillaient des notions indispensables : formules d'encre sympathique, diète des chauve-souris " vampires "… jusqu'aux effets des champignons hallucinogènes !

Revolver dans une main, encyclopédie dans l'autre : voici Bob Morane, ingénieur aventurier. Nyctalope, polyglotte, expert en jiu-jitsu, il est fort cultivé. Dès sa seconde aventure, LA GALÈRE ENGLOUTIE, il déclare être au courant des dernières découvertes archéologiques du professeur Clairembart. Deux romans plus tard, dans LA GRIFFE DE FEU, il postule pour un emploi exigeant " de fortes notions de chimie, de géologie, de volcanographie " !

Au cours de ses 187 aventures, il explore de nombreux champs de connaissance (voir le tableau). Parfois, il devance les scientifiques. En 1954, il pilote un avion à décollage vertical, quelques semaines avant qu'un Convair XFY-1 réussisse le premier vol du genre (PANIQUE DANS LE CIEL). En 1958, il voit un savant ressusciter le mammouth en prélevant des cellules reproductrices sur une carcasse gelée, quasiment comme un chercheur japonais a voulu le faire en 1999 (LES GÉANTS DE LA TAÏGA). En 1962, il affronte des automates à la prunelle en laser… juste deux ans après que Theodore Maiman ait inventé le premier laser optique (LES YEUX DE L'OMBRE JAUNE). " Si on extrapole un peu, le duplicateur de l'Ombre Jaune (une machine créant des copies biologiques) a de nombreux points en commun avec le clonage ", fait remarquer Jacques Dieu. LE RETOUR DE L'OMBRE JAUNE a paru en 1960 !

L'âge d'or de Bob Morane correspond à celui de la science. Celui des années 1950 et 1960, quand rien ne semble pouvoir arrêter le progrès. Après la conquête de la lune, en juillet 1969, Henri Vernes délaisse un peu l'actualité au profit de l'aventure purement fantastique. Les intrigues à saveur scientifique - comme LES DÉSERTS D'AMAZONIE, paru en 1993, qui traite d'écologie - se raréfient.

" Henri Vernes s'intéressait à la science, mais, paradoxalement, il véhiculait l'archétype du savant fou ", souligne Jean-Jacques Pelletier. Son univers (comme celui des superhéros américains de l'époque) est peuplé de détraqués en sarrau. Combien veulent contrôler la Terre, telle l'infâme Ombre Jaune, alias M. Ming ? " Bob est dull (fade). M. Ming est un personnage bien plus riche. Un homme avec une volonté de pouvoir absolu, un désir d'immortalité et d'importants moyens financiers, qui fonde tous ses espoirs dans la science… Je suis sûr qu'on peut trouver plein de M. Ming sur notre planète ! "

Visionnaire, Henri Vernes ? Pas vraiment. " Ce n'est que depuis peu qu'il a donné un téléphone cellulaire à Bob Morane, fait remarquer Johnny Hart. L'informatique et l'électronique ne sont pas ses points forts ! " D'ailleurs, l'écrivain n'a pas de site Internet.

Ses livres contiennent aussi quelques fadaises. La capsule informative dans LA REVANCHE DE L'OMBRE JAUNE prédit l'avènement prochain du cyborg, créature mi-homme mi-machine aux pouvoirs illimités. LES GUERRIERS DE L'OMBRE JAUNE explique comment faire revivre des êtres cryogénisés. LES MONSTRES DE L'ESPACE supute l'existence d'une végétation lunaire !

Mais ce que Bob Morane faisait sans se tromper, c'était d'ouvrir l'horizon des jeunes par l'aventure, croit Jean-Jacques Pelletier. " Il faisait référence à des contenus qui m'intriguaient en des termes plus ou moins scientifiques qui me poussaient à fouiller dans l'encyclopédie ", explique l'écrivain, qui met en scène dans son récent livre des adorateurs de la théorie des cordes, une notion de physique. " Bob Morane m'a emmené à l'Encyclopédie de la Jeunesse. C'est à ce moment que j'ai commencé à lire des revues scientifiques, que je lis comme une variante du merveilleux - un peu comme si elles me révélaient "les mystères de la vie". "

12 aventures à saveur scientifique:

01- PANIQUE DANS LE CIEL

Parution: 1954

Domaine: Aéronautique

Intrigue: Un entrepreneur véreux utilise des avions à décollage vertical pour faire le trafic de l'opium.

02- LE SULTAN DE JARAWAK

Parution: 1955

Domaine: Médecine

Intrigue: Un despote garde secrète la recette d'un antibiotique traitant une fièvre mortelle.

03- LE SECRET DES MAYAS

Parution: 1956

Domaine: Archéologie

Intrigue: Bob Morane recherche un manuscrit maya relatant les secrets de ce peuple disparu.

04- LA CROISIÈRE DU MÉGOPHIAS

Parution: 1956

Domaine: Cryptozoologie

Intrigue: Un paléontologiste identifie une créature de légende comme étant un reptile préhistorique.

05- MISSION POUR THULÉ

Parution: 1956

Domaine: Astrophysique

Intrigue: Bob Morane aide les Américains à lancer un satellite voué au progrès de la science et de la paix.

06- LES GÉANTS DE LA TAÏGA

Parution: 1958

Domaine: Paléontologie + Génétique

Intrigue: Un biologiste ressuscite le mammouth grâce à des cellules prélevées sur une carcasse gelée; il le modifie en manipulant ses chromosomes.

07- LES MANGEURS D'ATOMES

Parution: 1961

Domaine: Physique Nucléaire

Intrigue: Un biologiste recrée un crustacé préhistorique absorbant les radiations des déchets atomiques,

08- LES SEMEURS DE FOUDRE

Parution: 1962

Domaine: Électricité

Intrigue: Un ancien nazi invente une arme qui capte la foudre et la recrache en boules de feu.

09- LES YEUX DE L'OMBRE JAUNE

Parution: 1962

Domaine: Optique

Intrigue: Un savant fou conçoit des androïdes aux yeux en laser, capables de désintégrer l'ennemi.

10- TERREUR À LA MANICOUAGAN

Parution: 1965

Domaine: Hydroélectricité

Intrigue` Un vilain sabote Manic 5 pour empêcher le Québec de marcher vers la modernité.

 

11- LES GUERRIERS DE L'OMBRE JAUNE

Parution: 1965

Domaine: Cryogénie

Intrigue: Un savant fou fait revivre des guerriers mongols pris dans la glace depuis des siècles.

12- LES DÉSERTS D'AMAZONIE

Parution: 1993

Domaine: Écologie

Intrigue: La déforestation a tué l'Amazonie, constate Morane en 2205, lors d'un voyage dans le temps.

Texte: Mélanie St-Hilaire

Conception web: Johnny Hart

Publié originalement dans le magazine Québec Science, numéro d'avril 2004.

Johnny Hart